Comment se lancer dans la location saisonnière ?

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on email

La location saisonnière, est ce un phénomène de mode ? y a t-il un avenir ? est ce qu’il faut y aller ? comment ça fonctionne ? quelle est la législation ? fiscalité ? autant de questions qu’on se pose lorsque on est un propriétaire et qu’on a entendu parler de location saisonnière ou appelé aussi location en courte durée. 

Dans ce guide, je vais vous expliquer le fonctionnement et comment se lancer dans la location saisonnière et ainsi obtenir des résultats rapides, des réservations dès les 1ères semaines de lancement. Toutes les étapes que je vais vous livrer ci-dessous sont importantes et à faire avant de lancer votre listing, votre propriété sur la ou les plateformes de location saisonnière. Vous pouvez aussi suivre ce guide une fois votre listing lancé mais le résultat sera moins bon, il faudra alors recourir à d’autres techniques que j’explique sur mon blog.

Je me rappelle quand j’étais jeune, quand j’avais 15 ans, nous avions déjà recours à la location saisonnière à travers des gites ruraux ou chambres d’hôtes et ce concept n’est pas nouveau dans le fond… alors qu’est ce qui c’est passé finalement ? et bien est arrivé en 2007, la plateforme Airbnb, qui a totalement révolutionné la location en courte durée et a su imposer un mode d’exploitation et une source de revenus supplémentaires pour les propriétaires de logements qui font de l’immobilier locatif. L’idée était toute simple, vous avez un logement, une chambre, vous proposez de recevoir des guests (invités en Français), terme plus fréquemment utilisé : voyageur, pour 1 ou plusieurs nuits. En gros vous proposiez un lit et un petit déjeuner au voyageur en échange d’une contribution financière de votre voyageur.

C’est de là que tout est parti… la suite c’est le développement de cette plateforme Airbnb qui a complètement révolutionné l’immobilier locatif, l’investissement locatif…

Même si aujourd’hui les taux d’intérêts quand vous réalisez un emprunt bancaire sont bas, les loyers sont hélas globalement trop bas au regard du prix de l’immobilier quand vous êtes un investisseur. Les investisseurs avertis cherchent tous aujourd’hui à générer plus de 10% de rentabilité afin d’une part de rembourser le prêt bancaire par les loyers encaissés mais également à générer du cash flow positif, c’est à dire de la trésorerie ou pour être plus concret des revenus complémentaires chaque mois en plus de se constituer du patrimoine.

Hélas, c’est de plus en plus difficile en location en nue, classique de générer une rentabilité intéressante et la location saisonnière, location en courte durée arrive ainsi à point nommé…. sans compter les problèmes d’impayé que vous pouviez rencontrer avec vos locataires.

La location en courte durée présente ainsi une alternative à la location en nue et affiche ainsi de nombreux points positifs que je vais vous expliquer ci-dessous, un peu plus bas.

De plus, comme la location saisonnière rentre dans le cadre fiscal de la location en meublé, elle profite ainsi des avantages fiscaux que le gouvernement accorde aux logements en meublés, ce qui rend encore plus attractif ce type d’exploitation pour un investisseur.

Vous pouvez donc à partir d’un logement, une résidence secondaire ou principale exercer l’activité LMNP, en d’autre termes, louer en meublé non professionnel, et ainsi profiter d’une rentabilité attractive et d’une fiscalité avantageuse.

 

Avantages de la location saisonnière

  • Plus d’impayés et de locataires qui ne veulent pas quitter votre logement. Même si vous avez souscrit des assurances dans le cadre de la location en nue, celles-­ci mettent parfois du temps à régler. En location courte durée, c’est la plateforme de gestion qui vous règle et vous n’avez pas donc pas à supporter un éventuel problème de règlement.
  • Plus de vacances locatives ou nettement réduites. En effet, en location en nue, après le départ de votre locataire, il peut parfois s’écouler quelques mois avant de trouver votre nouveau locataire… alors que en location courte durée, si vous partez sur une base de 20 nuits par mois vous avez déjà intégrer ce facteur risque dans votre business plan
  • Une disponibilité de votre logement à tout instant pour des raisons X ou Y. Si vous avez besoin d’utiliser votre logement à des fins personnelles, il vous suffit de bloquer dans le calendrier et ainsi ne pas prendre de réservations… alors que en location en nue, vous devez attendre la fin du contrat pour pouvoir récupérer votre bien.
  • Un meilleur entretien et suivi de votre logement. En effet, après chaque départ de votre voyage, votre équipe de nettoyage assurera un nettoyage approfondi et vous pourrez ainsi remédier aux petits soucis du quotidien donc sur le long terme un logement en meilleur état. Rien de plus problématique que de découvrir après le départ de votre locataire en location nue des problèmes laissés par celui­-ci après 1 ou 2 ans de location…
  • Une fiscalité avantageuse : BIC au réel qui vous permet de déduire toutes les charges et ainsi de créer un déficit foncier sur votre fiche d’impôt sur le revenu.
  • Des revenus locatifs plus importants qu’en location traditionnelle, avec la location en courte durée, vous pouvez aller chercher du cash flow positif… Aujourd’hui vous achetez un studio à 40000€ sur 20 ans avec des mensualités de 200€ par mois … la fourchette plutôt basse d’une nuit en location courte durée est de 40€ la nuit … si on raisonne sur 22 nuits qui est la moyenne, on obtient 880€ / mois de revenu ! Bien entendu c’est la rentabilité brute mais même si vous retirez toutes les charges, vous verrez que votre rentabilité nette sera de plusieurs centaines d’euros par mois pour 1 logement !
 
Inconvénients
  • Chronophage : si vous ne vous préparez pas pour automatiser cette activité, celle-ci deviendra vite chronophage et vous allez ainsi y passer beaucoup de temps… vous devez absolument déléguer et utiliser des outils, astuces, conseils de professionnels afin que vous y passiez le moins de temps possible pour vous consacrer à vos autres activités ou rechercher votre futur et nouveau logement
  • Plus de stress car plus d’entrées et de sorties, plus de problèmes à gérer… vous devez considérer que la location en courte durée est comme la gestion d’une entreprise et vous êtes un investisseur mais aussi entrepreneur si vous développez cette activité. On peut la comparer à une activité hôtelière. Bien entendu si vous avez une équipe ou des sociétés partenaires à qui vous confiez telle ou telle tâche, vous verrez que ensuite la gestion est relativement facile.
 

Etape 1 : Estimer les revenus et fixer les prix à la nuit

Avant de vous lancer dans votre activité, il va d’abord falloir que vous fassiez une petite étude de marché et déterminiez le prix à la nuit, le taux d’occupation moyen de la ville dans laquelle vous allez faire votre location saisonnière afin de réaliser votre business plan et afin de connaître le prix bas en basse saison de votre activité, le prix haut lors de la haute saison et enfin le prix moyen.

Ces différentes informations vont vous permettre de démarrer et enregistrer rapidement vos premières réservations sur les plateformes de location en courte durée.

Comment faire ? vous avez plusieures méthodes, la plus facile et qui coûte 0, c’est consulter le site airbnb. On y retrouve une carte avec la location de tous les logements qui sont déjà en ligne sur la plateforme. Vous allez pouvoir rapidement regarder le taux d’occupation des logements qui ont les mêmes caractéristiques que le votre, exemple Studio T1, T2, T3 etc… avec le même type d’équipement, et localisation identique ou presque. Vous allez ainsi pouvoir déterminer les prix pratiqués par vos concurrents et leur taux d’occupation. Vous pouvez aussi utiliser le site leboncoin, où vous allez retrouver des logements qui font de la location au mois ou à la semaine par exemple.

Avec tous ces éléments réunis vous allez ainsi avoir des bases de prix pour fixer et démarrer votre location sur les sites de location en courte durée.

Vous avez aussi la possibilité d’utiliser des sites internet de statistiques sur internet qui livrent de nombreuses informations sur la location en courte durée dans votre ville.

Je vous propose sur mon site internet de récupérer une étude de marché sur votre ville avec de nombreuses statistiques. Ce n’est pas gratuit car moi même je paye pour ce service chaque mois plus de 400€ pour récupérer les analyses et statistiques du site internet Airbnb mais je peux vous assurer que les informations et données récupérées sont de vrai pépites car si vous les exploitez bien, votre location en courte durée sera un véritable succès et vous aurez très vite oublié ce petit investissement de départ.

https://lachaineimmo.systeme.io/1dec68fa

 

Etape 2 : Préparer son logement

Vous l’avez compris, la location en courte durée est avant tout une location meublée. Vous devez donc fournir absolument tout pour que votre voyageur puisse séjourner dans votre logement. Plus celui-ci trouvera que votre logement est bien équipé, plus vous obtiendrez facilement des avis positifs et d’excellentes notes qui seront précieuses pour la réussite de votre listing sur les plateformes de location en courte durée.

Je sous entends que vous avez déjà le strict minimum : lits, tables, chaises, meubles, meuble TV

Voici la liste de tout ce que vous devez prévoir pour lancer votre logement en location saisonnière ou courte durée :

  • 2 x sets de draps de lits de préférence blanc, 2 x sets de serviettes de toilette (1 par voyageur),
  • oreillers (minimum 1 par personne, si possible 2)
  • lumière de chevet (minimum 1)
  • réveil à poser sur table de chevet
  • savon/shampoing/papier toilette dans chaque toilette/salle de bain
  • séchoir ou de quoi poser les serviettes de toilettes après leur utilisation
  • petite poubelle dans chaque salle de bain avec sacs poubelles
  • TV écran plat
  • Internet
  • Imprimer charte utilisation internet
  • Canapé, table de salon, coussins,
  • Chaînes TV et/ou Netflix pour VOD gratuite
  • Dans la cuisine, prévoir de quoi cuisiner et manger (cuillères, fourchettes, couteaux, verres, assiettes, poêle, casserole, ustensiles de cuisine etc…) + éponge/liquide de nettoyage
  • machine à café et/ou bouilloire
  • micro-onde
  • four
  • grosse poubelle avec sac poubelle
  • Grille pain
  • Séchoir pour vaisselle
  • Si vous recevez des asiatiques, pensez à un cuiseur à riz
  • réfrigérateur
  • Aspirateur récent
  • Balai + balayette
  • Serpierre
  • du produit pour laver les vitres (supprimer traces de doigts), pour le sol, pour la cuisine/salle de bain, pour les toilettes et pour les meubles. Vous pouvez laisser les produits de nettoyage pour inciter vos voyageurs à nettoyer votre logement régulièrement pendant leur séjour. Si vous ne proposez rien, il ne faudra pas alors s’étonner de retrouver votre logement dans un sale état.
  • une armoire fermée à clé pour stocker linge, serviette, stock de produits de nettoyage, papier toilette.

 

Etape 3 : Constitution de l’équipe

Vous l’avez compris si vous ne souhaitez pas que votre activité de location en courte durée devienne chronophage, vous devez vous entourer de personnes qui vont assurer certaines tâches, voir toutes les tâches en fonction de la délégation que vous allez faire.

Certains propriétaires louent une chambre dans leur habitation principale et font tout par eux même. Effectivement dans certains cas et vous résidez dans votre propriétaire à longueur d’année, vous n’avez pas besoin de personnes pour vous aider, vous pouvez tout faire par vous même.

Néanmoins, dès lors que vous faites cette activité en complément de votre salaire, ou bien si vous souhaitez vous développer et vous créer des revenus passifs à travers la location en courte durée, vous devez alors vous entourer de personnes à qui vous allez déléguer. Dans les paragraphes ci-dessous, je vais vous livrer les différentes manière de procéder si vous ne vivez pas sur la ville du logement ou si tout simplement vous avez mieux à faire que dépenser du temps à faire des tâches utiles mais avec peu de valeur ajoutée.

Tout d’abord vous devez absolument résoudre la gestion des ménages et du linge.

Concernant le nettoyage de votre logement, vous avez plusieurs solutions :

  • passer par des sociétés spécialisées
  • passer par des associations d’aide à la personne
  • embaucher votre propre femme de ménage

L’avantage de passer par des sociétés spécialisées est qu’elles vont gérer le recrutement, les charges administratives, les vacances/congés/absences. L’inconvénient : le coût.

Avoir votre propre femme de ménage revient moins cher et celle-ci peut aussi vous assister sur certaines tâches comme notamment la gestion et rotation du linge dont on va parler ci-dessous. L’inconvénient : vous devez gérer les absences / congés, les bulletins de paye, déclarations administratives.

Ensuite on va voir la gestion du linge que vous devez nettoyer entre chaque checkin/out.

Vous pouvez par exemple totalement déléguer cette tâche à une société spécialisée mais généralement cela coûte cher car cette société va venir chercher le linge puis le ramener, faire un nettoyage professionnel avec repassage (que vous avez pas forcément besoin) etc…

Vous pouvez sinon, envoyer une femme de ménage qui lance machine à laver puis sèche linge et pendant ce temps, elle pourrait lancer le nettoyage du logement + déjà dresser les lits avec le second set de linge/serviette qui serait stocké dans une armoire fermée à clé. Mais hélas dans cette solution, il faudra qu’elle revienne car le sèche linge n’aura pas fini sa mission (tout juste les machines à laver). De plus, il reste ensuite le repassage qui prend du temps, il n’est effectivement pas nécessaire de repasser forcément le linge mais il faut absolument que la femme de ménage tire au maximum sur le linge qu’elle fixe sous le matelas afin qu’on ne voit pas les plis. Dans cette solution vous allez devoir bloquer 1 journée entre chaque checkin/out pour effectuer toutes ces opérations… l’ayant testé cela n’est pas du tout la bonne manière de procéder, perte d’argent, perte de temps, trop compliqué.

La solution reste d’utiliser votre femme de ménage que vous auriez embauchée pour réaliser vos nettoyages et lui demander après chaque nettoyage de déposer le linge sale dans une blanchisserie avec qui vous allez négocier un tarif plus avantageux de par la fréquence de vos passages. Avant le nettoyage, votre femme de ménage passe à la blanchisserie récupérer le linge propre et dépose ainsi le linge sale après le nettoyage.

Enfin il reste une dernière solution : que votre femme de ménage assure le nettoyage  dans son logement (prévoir de lui dédommager tous les frais liés au nettoyage) ou dans un local que vous lui auriez mis à disposition si vous avez plusieurs logements dans la même ville par exemple.

On arrive maintenant à la partie checkin/checkout.

Pour réaliser cette tâche, vous pouvez soit faire en automatique avec des systèmes de cadenas avec code ou utiliser les services d’une personne. La encore, vous pouvez passer par des associations d’aide à la personne ou recruter votre propre personnel. Si vous réalisez des checkin physiques, vous devez par contre bien gérer et optimiser le temps de la personne qui va attendre vos voyageurs, notamment en récupérant l’heure d’arrivée mais surtout en restant en contact immédiat avec votre voyageur le jour de son arrivée.

Pour le checkout, vous pouvez très bien envoyer votre femme de ménage au moment où vous voyageurs font leur checkout ou bien leur demander de laisser la clé dans la boite aux lettres par exemple.

Enfin, on arrive à la partie Maintenance de votre logement.

Vous devez avoir conscience que vous aurez des anomalies, des objets cassés, à réparer etc… et il vous faudra une personne qui soit capable de gérer tout cela. Même si effectivement, vous allez passer par des sociétés spécialisées (exemple chauffe eau en panne, vous aurez besoin d’un plombier), il vous faudra bien une personne qui va gérer les clés, ouvrir/refermer les portes et présenter/surveiller les problèmes rencontrés.

Vous pouvez très bien utiliser la même personne qui s’occupe des checkin ou bien votre femme de ménage si celle-ci fait partie de votre personnel, elle peut très bien s’occuper aussi de piloter, surveiller, donner accès à votre logement.

Il peut arriver aussi par exemple que la machine à café soit hors service ou cassée par votre voyageur. Il vous suffirait alors simplement d’en commander une autre sur internet de la faire livrer chez votre femme de ménage qui la déposerait lors du prochain nettoyage ou à votre homme « à tout faire ».

Concernant la partie communication avec vos voyageurs, je recommande que vous la gardiez pour vous dans un premier temps, vous verrez plus tard pour la déléguer car vous verrez que une bonne communication sauve de nombreux problèmes et finalement vous serez aussi le chef d’orchestre de toute cette organisation qui parfois se jour à quelques minutes… il m’est arrivée d’avoir un checkout à midi et un checkin à …… midi et oui … il faut bien expliquer ce qui va se passer à votre femme de ménage mais aussi à votre voyageur , que tout le monde soit syncho !

 

Etape 4 : Photos du logement

Cette étape est très importante bien plus que vous ne l’imaginez … vous avez très certainement un bel appareil photo ou des talents de photographe mais rien ne sera mieux réalisé que par un photographe professionnel. Vous devez absolument lorsque votre logement est prêt, contacter un photographe et lui demander de faire des photos de chaque pièces, avec des mises en situation, par exemple dans la salle à manger, vous disposez les assiettes, verres etc sur la table comme si vous attendiez vos voyageurs pour déjeuner.

Airbnb propose pour un prix modique un photographe qui travaille avec la plateforme de location en courte durée,  que vous pouvez contacter. Le seul soucis est qu’il y a parfois un peu de délais et surtout il ne vous remettra pas les photos rapidement, vous devrez attendre plusieurs jours … et cela peut retarder le lancement de votre listing sur les plateformes de location en courte durée.

Vous pouvez sinon contacter un photographe dans votre ville, cela vous coutera peut être un peu plus cher mais vous aurez les photos rapidement et certains photographes retouchent les photos et sont plus « pro » que d’autres …

Vous allez vous dire, ok mais je peux lancer sans attendre ces photos… sauf que c’est une erreur et je peux que vous déconseiller de lancer avant les belles photos prises par un photographe.  Pourquoi ? tout simplement parce que tout d’abord ça ne va rien vous donner de plus … les voyageurs réservent plus les logements avec de belles photos que des logements avec des photos d’amateurs… tout comme vous quand vous achetez sur Amazon, vous regardez en priorité les photos et vous achèterez si les photos vous conviennent… il en est de même avec les plateformes de location en courte durée. Egalement, quand vous lancez votre logement sur Airbnb par exemple, il est analysé pendant 48H par le personnel d’Airbnb et vous pouvez très bien être placé en top position avec un bandeau Sélection Airbnb par exemple parce votre logement aura attiré l’oeil et la curiosité … et ainsi c’est la certitude de prendre très rapidement des réservations sur votre logement. Croyez moi, restez patient et envoyer le paquet dès que tout est prêt.

 

Etape 5 : Internet / Wifi

Vous devez absolument proposer le Wifi/Internet dans votre logement. C’est aujourd’hui indispensable, nous vivons en 2018 … par d’internet signifie pas de réservation !

Par contre aujourd’hui, vous devez vous protéger. Quand vous mettez internet à disposition de vos voyageurs, vous devez leur remettre une charge de bonne conduite par rapport à l’utilisation d’internet et ainsi leur indiquer de couper et de ne pas utiliser des logiciel de téléchargement illégaux.

Hadopi qui est l’organisme de contrôle des téléchargement illégaux et des consultations illégales de site internet font des contrôles très fréquemment et il n’est pas impossible que vous receviez une lettre de mise en garde. Je vous invite à consulter cet article qui donne les recommandations lorsque vous proposez internet à des voyageurs de passage. Hadopi est très clair : vous êtes le propriétaire de la ligne internet que vous mettez à disposition et même si vous invoquez que cela n’est pas vous mais vos voyageurs, ils ne sont pas en mesure de faire la différence.

Autrement et si vos voyageurs ne respectent pas la charte, vous pouvez passer par des sociétés spécialisées qui pour quelques euros par mois vous permettront d’avoir un service Hospot qui va délivrer un login/mot de passe à chaque voyageur et tout sera enregistré (jour d’entrée/sortie), et certains sites/utilisations d’internet seront filtrées. Vous pouvez aussi utiliser un firewall qui va contrôler les connexions sur internet et ainsi bloquer les téléchargement illégaux.

 

Etape 6 : Créer son annonce sur Airbnb

Maintenant que vous êtes prêt, vous allez pouvoir passer à la création de votre annonce sur Airbnb.

Vous allez tout d’abord créer un compte en cliquant ici : https://goo.gl/rmQcD3

Je vous encourage vivement à plutôt créer un compte avec votre email et mot de passe plutôt que avec Facebook.

Après la création de votre compte, Airbnb vous invitera à mettre une photo de votre profile et de renseigner un descriptif de vous même. Mettez une photo qui vous met en avant + un descriptif rapide de vous même mais surtout parlez de vos futurs voyageurs, indiquez ce que vous avez prévu pour eux, pourquoi vous souhaitez les recevoir. L’idée dans ce descriptif est de susciter l’intérêt à vos voyageurs de réserver votre ou vos propriétés. N’hésitez pas à mettre un descriptif long car les voyageurs accordent une grosse importance à la description de votre profile.

Puis arrive l’étape de création de l’annonce, vous allez renseigner de nombreuses informations, soyez le plus précis possible, cette opération prend environ 30minutes.

Les champs les plus importants sont le titre de votre annonce et les photos (photos faites par un photographe). Dans le titre, précisez le lieu (exemple vue sur mer, centre ville, proximité métro, 2mn du métro etc…), précisez aussi ses qualités par rapport aux autres logements qui sont déjà listés sur Airbnb. Inutile de se perdre dans des mots qui n’apportent rien de plus, car votre voyageur aura très certainement déjà renseigné quelques critères de recherche comme : type de logement, nombre de personnes donc inutile de le rappeler dans le titre de votre annonce.

Concernant les photos, inutile de télécharger toutes les photos réalisées par votre photographe, généralement 2 photos voir 3 maximum par pièce sont suffisantes. La photo principale est bien entendu la plus importante car cela sera celle qui va susciter de l’intérêt pour votre annonce. Privilégier la chambre avec le lit. Pourquoi ? car vos voyageurs cherchent un logement avant tout pour dormir… ils vont passer entre 7 et 10 heures dans la chambre … le reste du temps ils seront surtout en extérieur à profiter de votre région.

Ensuite vous devrez paramétrer la capacité d’accueil, un descriptif plus poussé de l’annonce (hésitez pas à mettre un max d’informations), indiquez tout ce qui fait l’intérêt de votre annonce, surtout par rapport à sa localisation… exemple si votre logement est proche du métro, indiquez où vous pouvez vous rendre directement depuis le métro , les monuments, les lieux à visiter etc… en précisant le nombre de minutes, exemple 3mn à pied depuis le métro, ou 10mn en métro du centre commercial, 5mn à pied de la mer etc…

Une fois que l’annonce est enregistrée, pensez à revenir sur votre annonce et à paramétrer les frais de nettoyage si vous en avez car par défaut ils sont fixés à 0. Idem par rapport au calendrier, revenez sur votre annonce et libérez les dates que Airbnb auraient pu bloquer.

Notez que vous aurez besoin d’environ 24 / 48H pour que votre annonce ressorte correctement sur Airbnb. Votre annonce sera aussi analysée par l’équipe Airbnb.

Pensez aussi à bien vérifier l’adresse qui est affichée sur votre annonce, car c’est cette adresse que vos voyageurs utiliseront, elle doit être très précise et complète.

Je vous invite également à bien renseigner les horaires de checkin (généralement après 14H jusqu’à 23H par exemple) et le checkout doit se faire avant 12H. Toutes ces informations doivent être complétées sur votre annonce.

Dans le cas, où votre voyageur arriverait tard après 23H, c’est un cas exceptionnel donc vous serez libre de lui indiquer si vous pouvez ou pas et éventuellement une procédure particulière mais par défaut pas après minuit sinon votre activité va devenir vite une foire d’empoigne !

 

Etape 7 : Créer son annonce sur Booking.com

Je vous encourage vivement à aussi déposer votre annonce sur Booking.com, en cliquant sur ce lien : https://join.booking.com/r/d/8d622dae?lang=en

Si vous utilisez plusieurs plateformes pour la gestion de votre logement, il faudra soit utiliser un Channel manager, soit penser à bien synchroniser vos calendriers afin d’éviter d’enregistrer des doublons de réservation.

Tout comme Airbnb, vous allez d’abord devoir vous créer un compte utilisateur.

Une fois votre compte créé, vous allez pouvoir créer votre annonce sur la plateforme. Vous allez renseigner tout un tas d’informations et sur Booking, tout est déjà prévu, de nombreux champs sont à renseigner.

Vous allez pouvoir aussi sur Booking spécifier que vous prenez une caution et également des frais de nettoyage, ce paramétrage se fait après la création de votre annonce, pensez donc à bien revenir sur votre annonce pour effectuer cette opération.

Concernant la caution, contrairement à Airbnb, vos voyageurs sont invités à la payer en liquide/cash donc je vous invite à utiliser un service comme Stripe qui est un processeur de paiement si vous souhaitez collecter cet argent à travers un terminal de paiement.

Tout comme sur Airbnb, pensez à bien borner les horaires d’arrivée et de départ.

Booking.com propose aux voyageurs une procédure que vous pouvez compléter pour permettre à vos voyageurs de faire le checkin automatiquement sans vous demander. Je n’aime pas trop ce principe, j’aime bien être en contact avec mes voyageurs et leur envoyer séparément la procédure de checkin, ce qui me permet de créer le contact et de répondre à leurs questions et notamment connaître leur heure d’arrivée, ce qui ne sera pas le cas si ils peuvent faire leur propre checkin avec la procédure renseignée sur la plateforme.

 

Etape 8 : Téléchargement d’applications de gestion

Tout d’abord pensez à télécharger les applications Airbnb et Booking qui vous permettront d’être notifié sur votre téléphone dès que vous recevez une réservation ou un message de vos voyageurs.

Ensuite je vous encourage vivement un channel manager afin de gérer en automatique certains messages et de partager avec votre équipe le calendrier de vos réservations.

Il existe d’autres application qui sont pratiques mais pas indispensables comme Getproperty qui permet de professionnaliser la gestion du nettoyage et des problèmes rencontrés après le checkout de votre voyageur.

Il existe aussi une application Beyond Pricing qui vous permet de gérer en automatique les prix sur les plateformes de location en courte durée. Cette application est très pratique pour aller chercher plus de réservations et augmenter la valeur de vos réservations. Vous avez aussi une analyse de votre marché local intégré.

 

Conclusion : comment aller plus loin et comment gérer sa location saisonnière ?

Dans ce guide de 8 étapes, je vous ai livré tous les éléments pour vous lancer sereinement et je vous invite à bien prendre le temps de lire ce guide, voir de l’imprimer.

Combien de fois, je vois des annonces sur Airbnb qui n’ont aucunes chances d’aboutir, les propriétaires prendront certes quelques réservations certes, mais après quelques mois, il ne sera pas certain que leur annonce soit toujours sur la plateforme car soit les propriétaires seront dégoutés, fatigués voir déprimé de voir que finalement ils ne génèrent pas de profit, voir même ils gagnent moins d’argent que en location en nue classique ! et le fossé n’est pas si grand… si vous vous lancez un amateur.

La location saisonnière est un formidable moyen de faire de l’argent et de doubler ses revenus très facilement, mais ça reste un business et comme tout business vous devez vous former, mettre en place des procédures, des règles, des méthodes, vous entourer des bonnes personnes, des bons outils/logiciels informatiques pour piloter votre activité.

Je vous ai préparé un autre guide qui est disponible sur mon site internet qui va vous expliquer étape par étape comment aller plus loin, comment déléguer, comment automatiser votre business et générer plus de profits, comment prendre plus de réservations et comment professionnaliser votre activité.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on email

Recevez 1 h de formation pour créer
votre location courte durée

Au travers de cette heure de vidéo, je vous montrerai gratuitement comment vous lancer dans la location en courte durée.

Nos derniers articles