Quel budget pour lancer un 1er logement en sous-location sur Airbnb ?

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on email

S’agissant d’une création d’entreprise, il est nécessaire de prévoir un budget pour lancer son activité de sous-location immobilière. Combien faut-il prévoir ? Un recours à un financement extérieur est-il indispensable ?

L’activité de sous-location est un excellent moyen de se lancer dans l’immobilier avec un budget réduit. Elle permet d’éviter d’avoir à recourir aux banques. Cette activité nécessite peu de fonds en comparaison avec l’investissement locatif.

Il existe plusieurs moyens d’alléger le budget alloué au lancement de cette activité.

4 solutions pour alléger son budget initial

Rechercher un bien déjà meublé

En lançant une activité de sous-location dans un bien meublé permet de ne pas avoir à investir dans les meubles. Les dépenses matérielles concerneront donc seulement la décoration, qui devra être la plus attractive possible.

Les seuls couts à prévoir concerneront :

  • La caution, qui peut représenter jusqu’à 2 mois de loyer (fréquent dans les locations meublées)
  • Le premier mois de loyer

 

Ces couts sont négociables avec le propriétaire lors de la contractualisation du bail. Il est nécessaire de bien présenter le projet. De nombreux arguments sont à mettre en avant pour réduire ou décaler ces frais : engagement sur la durée, entretien du bien pour assurer son attractivité, cautions demandées aux voyageurs

Choisir un logement meublé est idéal pour se lancer dans l’activité de sous-location, car cela permet de démarrer très rapidement. Une fois le bail signé avec le propriétaire et la touche déco apportée, le bien est immédiatement disponible, générant ainsi du CA sans délai.

Choisir un logement équipé

Ce type de bien ne dispose pas de meubles mais les équipements principaux sont présents. Par exemple, la cuisine est déjà équipée et comprend le gros électroménager (réfrigérateur, plaques de cuisson, four…).

Ce point représente le plus gros investissement quand il s’agit d’équiper un bien nu. Trouver un bien les proposant est une véritable source d’économie. Aucun budget ne sera à prévoir pour cela.

Le budget à prévoir comprend donc les mêmes couts que pour un meublé (caution + 1er loyer) ainsi que l’achat de tous les meubles.

Faire porter le budget investissement au propriétaire

Cette méthode est une alternative aux deux premières solutions. Elle consiste à trouver un bien nu et de discuter avec le propriétaire pour qu’il prenne à sa charge l’équipement de son bien.

Cette solution nécessite un véritable travail de préparation en amont pour bien « vendre » le projet de sous-location et tous les avantages qu’en tirera le propriétaire. Le projet s’engageant sur du long terme, il a tout intérêt de fournir un bien de qualité, tant pour son attractivité que pour augmenter sa valeur foncière sur le marché.

Il s’agit dans ce cas de monter un partenariat avec le propriétaire : équiper la cuisine ou rénover certaines pièces lui apportera un retour sur investissement plus fort grâce à la sous-location.

Il est par ailleurs possible de meubler et de publier les premières annonces durant la période de travaux. Cela permet ainsi de lancer l’activité sans avoir de loyer et de ne commencer à payer des charges que quand du CA est généré.

Louer les meubles

Cette solution permet de ne pas avoir à payer des sommes importantes au lancement de l’activité, en échange de loyers mensuels spécifiques.

Cette solution est à proscrire sur le long terme. En effet, les loyers représentent une charge continue, contrairement à un achat initial même payé à crédit. En effet, une fois les meubles payés, ils n’impactent plus le cashflow mensuel, contrairement à la location.

Par ailleurs, en location, les meubles ne sont jamais votre propriété. Des frais non prévus peuvent donc être appliqués (renvois, caution…). De plus, n’étant pas propriétaire, il sera plus difficile de pouvoir les utiliser ailleurs si besoin.

A contrario, cette solution est intéressante pour les activités limitées dans le temps, de court terme. Dans le cadre d’un bail mobilité spécifique par exemple. Vous ne paierez ainsi pas la totalité du prix d’achat des meubles et vous n’aurez pas besoin de les revendre à la fin de l’activité.

Etaler son budget dans le temps

Utiliser des facilités de paiements pour payer en plusieurs fois

Meubler et décorer un bien nécessite un premier investissement à réaliser au lancement de l’activité. En cas de non-disponibilité du budget nécessaire, il ne faut pas hésiter à utiliser les facilités de paiement disponibles. Au-delà des crédits à la consommation, il est possible d’utiliser les paiements échelonnés proposés par les différentes enseignes (paiement en x fois sans frais, crédit à taux 0…).

Cette méthode permet de réaliser l’investissement nécessaire sans pour autant avoir l’argent, ou d’augmenter son budget pour choisir des meubles plus attractifs.

Reporter ses paiements

En utilisant une carte bancaire à débit différé, il sera possible de réaliser des achats et de ne les payer qu’en fin de mois. Cela permet de générer entre-temps un chiffre d’affaires, qui couvrira les premières dépenses.

Vous aider à vous lancer avec un budget réduit

Ces astuces ont pour objectif de lancer une activité en limitant l’investissement initial. Elles permettent également de lancer des sous-locations dans d’autres biens plus rapidement.

L’activité de sous-location est une activité qui peut croître très rapidement. Une fois la première activité lancée, il est important d’investir les bénéfices dans le lancement d’une seconde activité. Le cashflow généré permettra d’en lancer une 3ème encore plus rapidement et ainsi de suite.

Le premier pas est donc essentiel pour amorcer la pompe.

 

 

Pour vous accompagner toujours plus dans votre démarche, nous vous offrons trois formations totalement gratuites sur :

 

Chacune de ces formations, de 2 à 3 heures, est issue de webconférences faites par Sébastien MORE, entrepreneur, investisseur immobilier et expert Airbnb.

D’ailleurs, inscrivez-vous à la prochaine webconférence au lien suivant et rejoignez une communauté d’investisseurs motivés et performants.

Téléchargez
nos fiches mémo gratuitement

Des fiches mémo au format PDF que vous pourrez consulter à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles