Prévisions 2021 : location courte durée, conciergerie et investissement immobilier

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on email

L’année 2020 a été une année hors norme et sans précédent. La pandémie mondiale due au Covid-19 aura fortement perturbé l’activité de location courte durée. Son impact se fera également ressentir en 2021. Mais ce n’est pas pour autant que les prévisions sont toutes mauvaises. Au contraire, il y aura même des opportunités à saisir.

Les prévisions pour l’activité de location en courte durée

Même si l’activité a fortement été ralentie – voire stoppée – en 2020, il ne faut pas pour autant faire une croix dessus pour 2021. L’activité va persister, il faut savoir s’adapter au marché et aux évolutions des besoins. Une exception toutefois pour les locations touristiques, pour lesquelles les prévisions sont très mauvaises. Un retour au niveau d’activité de 2019 semble très improbable.

S’adapter aux changements

Avec la crise sanitaire, on constate que le nombre de locations diminue ; à contrario, la durée moyenne augmente. Ajouté à cela, la non-possibilité pour les locataires de faire certaines activités à l’extérieur.

Les clients restant plus longtemps sans pouvoir/vouloir sortir, il faut qu’ils puissent faire un maximum de choses dans leur location.

Ainsi, pour s’adapter à ces changements, il est impératif de proposer de nouveaux services. Par exemple, une machine à laver, même s’il y a une laverie automatique à proximité. Ou encore, un four, même si des services de livraison de repas sont disponibles.

Proposer plus de services permet ainsi :

  • D’être attractif
  • De se démarquer de la concurrence
  • D’accroître la durée des séjours

Eviter les dérives

Avec la fermeture des bars et des boites de nuit, de plus en plus de groupes louent des biens pour y organiser des fêtes. Il faudra donc être très vigilant lors du choix de ses locataires afin d’éviter tout risque de dégradation, de perturbation du voisinage… Les prévisions anticipent une augmentation de ces évènements.

Par ailleurs, durant la pandémie et les différents confinements, de nombreux cas de locations de biens par des prostitués, pour leur activité, ont été recensés. Or, il est illégal d’héberger ce type d’activité : le bailleur peut être confronté à des problématiques judiciaires.

Travailler sur une nouvelle cible

Pour pouvoir maintenir un niveau d’activité rentable, il est impératif de cibler également les professionnels. Pour cela, il faut :

  • Travailler l’offre pour l’adapter aux besoins spécifiques de cette population
  • Avoir un site web de réservation en direct de qualité
  • Mettre en place un système de fidélisation
  • Mettre en place un fichier client

 

Les prévisions montrent que la clientèle professionnelle va continuer à se déplacer.

L’objectif peut être par exemple de capter les personnes effectuant des séjours de moyenne durée qui recherchent un logement plus familier qu’une chambre d’hôtel.

Les projections pour les conciergeries

Bien que réduite, l’activité continuera en 2021, il faut persévérer. Comme pour les locations en courte (et moyenne) durée, il est impératif pour les conciergeries de développer en 2021 de nouveaux services. Il faut apporter plus qu’une prestation de ménage et les check-in/check-out.

Ce développement doit se faire en fonction de l’évolution des besoins des locataires. Les propriétaires/bailleurs souhaitant automatiser un maximum de tâches, être force de proposition permet de se distinguer de la concurrence.

 

Le marché de la conciergerie est un marché naissant. Il est impératif de s’imposer avant que le marché ne soit à maturité. Il est beaucoup plus simple de se lancer aujourd’hui, malgré le contexte, que dans 5 ans, lorsque des leaders se seront imposés.

C’est pourquoi il est crucial de persévérer dans ce contexte de crise.

Les prévisions pour l’investissement immobilier

La prévision d’un crack immobilier n’est pas à écarter. Néanmoins, celui-ci semble peu probable, la pierre ayant toujours été une valeur refuge en temps de crise.

Cela ne signifie pas que les prix ne vont pas baisser. Pour autant, il semble peu probable que les prix chutent fortement et durablement.

Il ne faut donc pas stopper les projets d’investissements.

Attention toutefois aux locations commerciales et de longue durée. Il faut prendre en compte la solvabilité des locataires. Le ralentissement de l’économie va entrainer un forte de baisse de revenus de certaines activités (ex : restaurants) et de certains ménages. Le risque de loyers impayés est donc plus fort, il est à bien prendre en compte pour les projets d’investissement en 2021.

Vous accompagner en 2021

Si 2020 fut une année difficile, les prévisions montrent que 2021 le sera probablement aussi. Néanmoins, il y aura des opportunités à saisir :

  • Développement de nouvelles clientèles en location courte et moyenne durée
  • Ancrage fort dans une ville pour les conciergeries qui sauront prendre le dessus sur leurs concurrents en difficultés
  • Sécurisation de patrimoine dans un actif peu soumis aux aléas financiers

 

C’est en temps de crise que les plus belles réussites se font. Nous restons à vos cotés en 2021 pour vous aider à développer votre activité.

Et pour vous accompagner toujours plus, nous vous offrons trois formations totalement gratuites sur :

 

Chacune de ces formations, de 2 à 3 heures, est issue de webconférences faites par Sébastien MORE, entrepreneur, investisseur immobilier et expert Airbnb.

D’ailleurs, inscrivez-vous à la prochaine webconférence au lien suivant et rejoignez une communauté d’investisseurs motivés et performants.

Téléchargez
nos fiches mémo gratuitement

Des fiches mémo au format PDF que vous pourrez consulter à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles