Les locations en moyenne durée comme solution à la crise sanitaire

Partager

En ces temps de crise sanitaire, nombreux sont ceux qui ont du mal avec leur activité de location en courte durée. Les périodes de confinement et la limitation des déplacements ont un impact direct et peuvent être compliquées à gérer. Le problème, c’est que c’est loin d’être terminé. Alors, comment faire pour prendre des réservations et maintenir certain un niveau de rentabilité ?

Pour pouvoir affronter la crise sanitaire , il vaut mieux privilégier les réservations de moyenne durée.

 

En effet, le marché de la location moyenne durée connait une forte évolution. D’après les statistiques fournies par Airbnb, la demande a progressé de plus de 24% depuis un an. 

Utiliser le bail mobilité

Les locations en moyenne durée s’adressent principalement aux entreprises. Pour cela, il est possible d’utiliser le « bail mobilité ». Ce bail spécifique permet de fournir un hébergement de moyen termes aux employés en déplacement. Ainsi, il peut aussi bien s’adresser à un commercial en déplacement qu’à un salarié en mutation.

Le bail mobilité, qu’est-ce que c’est ?

Mis en place en 2018 dans le cadre de la loi ELAN, le bail mobilité est un contrat de location de moyenne durée d’un logement meublé.

Son fonctionnement peut se résumer en 3 points :

  • Doit être supérieur à un mois et inférieur à 10 mois (non renouvelable).
  • Destiné aux étudiants et aux personnes en mobilité professionnelle (justificatifs nécessaire).
  • Aucune caution ne peut être demandée

 

Le bail mobilité peut être mis en place par le propriétaire, mais également dans le cadre de la gestion d’un bien en sous-location.

Les biens à louer peuvent être proposés via les plateformes habituelles (Airbnb, Booking, Abritel…). Il faut néanmoins :

  • Indiquer qu’il s’agit d’un bail mobilité
  • Bloquer les dates de réservation à 30 jours minimum

 

Pour en savoir plus sur la réglementation du bail mobilité, rendez-vous sur le site de l’ANIL (Agence nationale pour l’information sur le logement).

Le besoin d’hébergement allant d’un à dix mois est en hausse. Pour les entreprises, il est plus intéressant de louer un bien en moyenne durée que de payer des nuits d’hôtel sur la même période. De plus, en cette période de crise sanitaire, les hôtels ne peuvent plus offrir les mêmes prestations, ce qui amène de nombreux professionnels à choisir des biens meublés à la place.

Sauvegarder le chiffre d’affaires et surmonter la crise sanitaire

La location moyenne durée est moins rémunératrice que la courte durée certes. Mais en cette période de crise sanitaire, il est plus simple de trouver un à deux clients par mois, qu’une quinzaine.

Ainsi, prenons en exemple un studio qui génère 1000€ de chiffre d’affaires par mois en location courte durée (hors crise). En le proposant en moyenne durée (crise), son potentiel sera réduit à 850€/mois. On constate donc une perte de 150€/mois. Toutefois, la probabilité de générer 850€/mois est bien plus forte en moyenne qu’en courte durée. Ce montant doit permettre de couvrir les charges fixes et d’assurer la rentabilité de l’investissement.

En période de crise, il vaut mieux garantir un remplissage à 100%, avec une rentabilité à la nuitée plus faible, plutôt que de vouloir maintenir ses prix. L’important est de sécuriser ses investissements pour pouvoir relancer son activité de location courte durée le moment venu.

Adopter la bonne stratégie de prix pendant la crise sanitaire

Afin de pouvoir proposer des locations en moyenne durée, il faut éviter les locations en courte durée, qui viennent occuper une partie du calendrier. En effet, un client ne pourra pas réserver 45 jours consécutifs si au milieu il n’y a que deux locations d’une nuit. La perte de chiffre d’affaires est évidente.

Pour favoriser les réservations de moyenne durée, il faut tout d’abord doubler les prix à la nuitée. Il faut ensuite proposer des prix dégressifs en fonction de la durée. Par exemple, 20% de remise pour une réservation de plus de 7 jours ou encore -40% pour un mois. Cela va permettre d’obtenir des réservations plus longues.

De plus, cette stratégie agressive permet de se démarquer de la concurrence qui appliquerait un tarif unique. En effet, la dégressivité permet d’être plus attractif sur du moyen terme et permet d’éviter de bloquer des créneaux pour des petites réservations.

 

Cette stratégie n’empêche pas de réaliser des locations en courte durée. En effet, lorsqu’il y a des périodes de disponibilités entre deux réservations de moyenne durée, il est tout de même possible de proposer ces nuitées à la vente. Pour cela, il faut mettre en place une stratégie de gestion dynamique des prix pour pouvoir proposer des remises de dernière minute (exemple : -60% à J-3).

Ces nuitées vendues à « prix cassés » constituent en réalité uniquement de la marge. En effet, les locations en moyenne durée ayant pour objectif de couvrir les charges fixes, ces réservations constituent un véritable bonus.

Vous accompagner dans votre activité

Cette situation de crise sanitaire implique de raisonner différemment. Ceux qui s’en sortiront seront ceux qui auront su s’adapter.

Bien que moins forte, la demande existe toujours, il faut juste savoir la capter. Pour cela, adapter sa stratégie et son offre sont essentiels. Il faut également être réactif pour pouvoir faire des ajustements nécessaires pour reproposer des séjours de courte durée. En effet, on peut prévoir une forte augmentation de la demande lorsque les restrictions de déplacement seront levées.

 

Pour vous accompagner toujours plus dans votre démarche, retrouvez gratuitement nos différentes formations offertes sur : 

 

D’ailleurs, inscrivez-vous à la prochaine webconférence au lien suivant et venez poser directement toutes vos questions en direct.

SOUS-LOCATION

UNE FORMATION DE 4 VIDÉOS OFFERTE

Percevoir des loyers immobiliers sans être propriétaire, sans crédit bancaire et en toute légalité ? 

NOUS SUIVRE SUR YOUTUBE

DU CONTENU EXCLUSIF
2 FOIS / SEMAINE

CONCIERGERIE AIRBNB

1H DE FORMATION GRATUITE

Créer votre société de conciergerie airbnb grâce à cette formation offerte.

Téléchargez
nos fiches mémo gratuitement

Des fiches mémo au format PDF que vous pourrez consulter à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous vous enverrons des informations sur l’immobilier et la location courte durée.

Téléchargez gratuitement
votre guide de la sous-location

Un guide complet pour tout savoir sur la sous-location immobilière professionnelle.

Téléchargez gratuitement
votre formation sur la conciergerie airbnb

Créer votre société de conciergerie airbnb grâce à cette formation offerte.

Téléchargez gratuitement
votre série de 4 vidéos sur la sous-location

Percevoir des loyers immobiliers sans être propriétaire, sans crédit bancaire et en toute légalité ?

Téléchargez gratuitement
votre guide de la sous-location

Un guide complet sur la sous-location professionnelle immobilière. 

Téléchargez gratuitement
nos fiches mémo

Des fiches mémo au format PDF que vous pourrez consulter à tout moment