Comment vendre sa société de conciergerie Airbnb ou de sous-location ?

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on email

Lorsque l’on crée une activité, en conciergerie ou en sous-location, se pose un jour la question de sa cession. Elle peut être partielle, avec une ouverture à un nouveau partenaire, ou totale avec une vente. Dans tous las cas, il s’agit de procédures spécifiques qui nécessitent souvent une expertise extérieure. Dans cet article, nous allons donc voir les points essentiels à connaitre lorsque l’on souhaite céder son activité.

La différence entre revendre la société et revendre le fond de commerce

Il y des différences fondamentales entre une société et son fond de commerce.

Le fond de commerce est une constituante immatérielle de toute société. Il se compose généralement de la clientèle, du nom, de la marque, du numéro de téléphone et du savoir-faire…

Dans le cadre d’une conciergerie ou de sous-location, il est difficilement envisageable de revendre le fond de commerce sans la société tant les deux sont mêlés. C’est particulièrement visible sur l’aspect du nom. Généralement, le nom de la société et le nom commercial de l’activité sont les mêmes, ce qui complique fortement une vente séparée du fond de commerce.

Ainsi, pour une conciergerie, il est plus simple de revendre toute la société plutôt que son fond de commerce uniquement.

IMPORTANT : la spécificité de la micro-entreprise

Une micro-entreprise détient bien un fond de commerce, exploité en nom propre. Mais n’étant pas considérée comme une société, il n’est pas possible de revendre ce fond de commerce (pas de parts ni d’action à céder).

Ainsi, en cas de perspectives/volonté de revente de sa société ou de son fond de commerce, il faut opter pour le montage d’une société en amont.

Comment faire entrer un associé dans sa société de conciergerie ou de sous-location ?

Lorsque l’on exploite une société de conciergerie ou de sous-location, il peut être intéressant de faire entrer un nouvel associé au capital. On parlera alors de partenaire dans le cadre d’une SARL (parts sociales) ou d’actionnaire dans le cadre d’une SAS (actions).

Les solutions existantes

Plusieurs solutions existent. Pour le nouvel entrant, il s’agira toujours de payer une somme d’argent pour devenir partenaire/actionnaire. La différence concernera la destinataire de l’argent : le(s) partenaire(s)/actionnaire(s) vendeurs ou la société directement.

La première concerne la vente de parts ou d’actions (entrée d’un nouveau partenaire/actionnaire sans changement de capital). Le prix de vente est ainsi convenu et le vendeur touche ainsi l’argent du à ses parts/actions vendues. C’est ainsi l’occasion de dégager une plus-value pour lui.

La seconde solution consiste à faire apporter au nouvel entrant du capital. Pour cela, la société émet de nouvelles parts/actions que le nouvel entrant acquiert contre une somme d’argent. Cet argent appartient ensuite à la société qui peut l’utiliser dans le cadre de son développement.

Dans les deux cas se pose la question de la valorisation de la société : à quel prix doit-on fixer l’entrée d’un nouveau partenaire/actionnaire ? Pour cela, il faut faire appel à son expert-comptable, qui, grâce à toutes les données qu’il dispose, peut déterminer la valorisation de la société.

Cette valorisation peut s’appuyer sur des indicateurs tels que le chiffre d’affaires réalisé ou la marge dégagée.

La définition du rôle de chacun

Dans le cadre de l’entrée d’un nouvel associé/actionnaire, il est impératif de mettre en place un pacte d’associés. Ce document, qui régit les rapports entre associés/actionnaires, doit être rédigé par un avocat.

Il y a tout d’abord le contrat fondamental, représenté par les statuts de la société. Mais au-delà, il est possible de déterminer des règles spécifiques, notamment pour les nouveaux entrants (délais de revente des parts/actions…).

La holding comme solution partenaire/actionnaire

Il est possible de faire entrer un nouvel associé/actionnaire par le biais d’une holding. En effet, ce dernier n’a pas impérativement à être une personne physique.

Ce montage, permet de faciliter la gestion de ceux qui ont des parts dans plusieurs sociétés et d’optimiser leur fiscalité.

À qui faut-il s’adresser pour revendre sa société de conciergerie ou de sous-location ?

Il n’y a pas de solution spécifique pour ce genre de cas. Il faut principalement se tourner vers son réseau et ses partenaires. Passer par son avocat ou son expert-comptable est une très bonne stratégie. Au-delà de la très bonne connaissance de l’activité, ils disposent d’un réseau d’entrepreneurs et d’investisseurs susceptibles d’être intéressés.

Par ailleurs, il existe des intermédiaires spécialisés capables de mettre en relation vendeurs et acheteurs.

Dans tous les cas, il faut toujours s’adresser à un avocat spécialisé dans l’achat et la revente d’entreprise. Il s’agit d’une activité régit par une législation bien spécifique. Il faut donc toujours faire appel à un juriste dont c’est le cœur de métier.

Toujours s’adresser à des experts pour vendre sa société

Pour céder tout ou partie de sa société, il faut s’entourer d’une équipe de professionnels.

Tout d’abord, avec un expert-comptable qui certifiera les données d’activité, sur lesquelles il pourra s’appuyer pour réaliser la valorisation de la société.

Dans un second temps, il faut se tourner vers un avocat spécialisé en revente d’entreprise pour mettre en œuvre toute la procédure.

Enfin, pour rechercher un repreneur. En plus de passer par les contacts précédents, il est possible de s’adresser à des sociétés spécialisées.  

 

Nous sommes heureux de partager avec vous notre expérience et nos différentes astuces découvertes au fil du temps. Nous vous proposons ainsi, de manière totalement gratuite, de découvrir les deux formations suivantes :

 

Enfin, profitez de notre prochaine webconférence gratuite pour en savoir plus sur la location courte durée et la sous-location. Vous pourrez y poser vos questions en direct et rencontrer des dizaines d’autres entrepreneurs, qui comme vous travaillent pour devenir libres financièrement.

Téléchargez
nos fiches mémo gratuitement

Des fiches mémo au format PDF que vous pourrez consulter à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles